Villages du Pays de Bresse - Ain


Le fossé bressan creusé entre le Massif Central et le Jura prend appui sur la Saône à l'ouest. Un autre fossé, immatériel cette fois, fait de traditions, de légendes et de parlés patois sépare Bresse Bourguignonne, Bresse Jurassienne et Bresse de l’Ain. Ce fossé entre les trois Bresse constitue une des barrières invisibles entre France du Nord et France du Sud.

Cette Bresse du Sud, nichée entre la Saône et les contreforts du Revermont, a donné à l’Ain sa capitale. La Bresse offre un paysage de bocage, dont les haies vives constituent à la fois une réserve de bois et un obstacle aux déambulations du bétail et des volailles.

Treffort Cuisiat (Photo Samuel Flahaut) : accroché aux premiers contreforts du Jura, ce village perché a gardé son plan du moyen âge. Ce village établit la jonction entre la Bresse à l'ouest et le Revermont à l'est. Au moyen âge, la seigneurie savoyard de Treffort, cerné de remparts, joua un rôle important dans la région. Autrefois essentiellement terre de vignes, nombre de maisons dissimulent de remarquables caves à vin.
http://www.treffort-cuisiat.fr
St Trivier de Courtes (Photo Daniel Farinelle) : le bourg offre l'image d'un bel ensemble caractéristique de l'architecture villageoise bressanne. Entre la flèche élevée du clocher et l'élégant clocheton renaissance de l'ancien hospice, les constructions se sont serrées le long des deux voies parallèles de la Grande Rue et de la rue de l'hôpital. Deux tours, la porte de la ville, les restes des murailles et de la butte féodale rappellent les destinées défensives de la place.
http://www.st-trivier-de-courtes.com

 

Chavannes s/Reyssouze : avec un paysage vallonné et boisé, cette localité est tout en surprises. Le coeur du village ou des hameaux comme celui de Corcelles ou Les Darbonnets, au-delà de chemins boisés ont beaucoup de charme. Subsistent quelques moulins transformés, celui de Montrin dans le creux de la vallée ou celui de la Haute Serve qui a conservé ses retenues, sa machinerie et un bel ensemble de maisons remarquablement restaurées. De belles demeures ponctuent ce paysage, comme le château Mignon, où vécut Roger Vailland, ou les vestiges du château de Brioude. Bien que ses vieux murs aient été crépis, ses fenêtres dessinent toujours des accolades et il reste bien assis sur sa motte médiévale. Située un peu au-dessus du village, l’église d’origine romane est dédiée à St Martin. Des remaniements ont changé ses décors mais peu sa forme. Elle conserve une nef unique juste embellie par deux chapelles dites seigneuriales.
Meillonnas (Photo Frachet sur http://commons.wikimedia.org) : agréablement niché au pied du Revermont, Meillonnas fut construit autour de son château. Vieux village typique avec son clocher à bulbe, il a fière allure avec ses belles maisons de pierres parfois à colombages. Cet ancien bourg au plan rectangulaire, doit sa renommée à la faïence que l'on y fabriqua à partir de 1760. Il faut voir encore dans ce village l'église St Oyen, bel édifice d'origine gothique couvert d'une ample toiture à petites tuiles.
http://www.meillonnas.fr

 

Vonnas (Photo Daniel Farinelle) : au cœur du bocage bressan, c'est un village d'eau, de fleurs et de charme. L'eau est présente partout à Vonnas, par les deux rivières qui traversent la commune, la Veyle et le Renom et se partagent en plusieurs bras, et les Biefs. Le site a été habité depuis fort longtemps. On trouve sur la commune la trace de deux voies romaines et de nombreux objets gallo-romains ont été découverts lors de fouilles. Bourg prospère aux XVIIe et XVIIIe siècles, Vonnas fut marqué par la révolution. Il reste actuellement dans le village de beaux exemples de l'habitat rural bressan à colombages.
http://www.vonnas.com
Chavannes s/Suran : jadis cité comtoise, Chavannes était une porte d'entrée fortifiée de la Franche-Comté. La seigneurie de Chavannes se composait d'un château et du bourg fortifié protégé par des fossés de 10 mètres de large. Après 1678 et la capitulation de la Franche-Comté, les remparts furent peu à peu remplacés par des maisons et les fossés par des jardins. Ancienne possession de l'abbaye de St Claude, elle passa au Xe siècle à la nouvelle abbaye de Gigny puis en 1191 à Etienne de Bourgogne, ancêtre de la maison de Chalon.
http://www.chavannes-sur-suran.fr

 

Salavre : il s'agit d'un pittoresque village fleuri qui mérite une halte pour ses maisons anciennes, son église du XIXe siècle et ses vieux moulins à eau. Le bourg est situé dans un cadre privilégiée dans un creux de collines. Le visiteur remarquera aussi le calvaire gothique inscrit au hameau de Dingier.
http://www.salavre.fr
Bagé le Châtel : à l'extrémité ouest du Pays Bressan, ce petit village conserve ses mystères dans la vallée de la Saône. La bourgade offre à ses visiteurs, le charme de ses maisons médiévales et de tout son patrimoine architectural. Parmi ses richesses, le visiteur remarquera le centre du village bien restauré, les anciennes fortifications, les vieilles maisons et l'église.