Villages du Pays de Vence - Alpes Maritimes


    Dans cette région de baous et garrigues, l'atmosphère y est très contrastée entre la douceur des villages provençaux et les paysages sauvages de garrigue.

    Le pays Vençois est aussi le pays des gorges du Loup, des cascades et de l'escalade avec le Baou de St Jeannet qui domine tout le littoral azuréen.

St Paul de Vence (Photo Gigi Penec) : situé sur un éperon rocheux, le village était à l'origine un observatoire naturel. Ceinturé de remparts édifiés en 1537 sur l'ordre de François 1er, le village devint place forte royale. Il faut y découvrir les remparts, la porte royale ornée d'un canon du XVIe siècle, l'église collégiale édifiée entre le XIIe et le XVIIIe siècle, la chapelle des Pénitents Blancs.
http://www.saint-pauldevence.com

Bonson (Photo Monica Engholm) : cet ancien belvédère tout en longueur domine un panorama vertigineux de 300 mètres sur la vallée du Var et le massif montagneux du Mont Vial. La visite du village fera découvrir au visiteur de belles maisons anciennes profitant chacune du point de vue superbe offert sur la vallée. Les petites ruelles sont ombragées et bordées de végétation et de fleurs méditerranéennes.
http://www.bonson.org

Tourrettes s/Loup (Photo Gigi Penec) : accroché sur un un éperon rocheux, le village a gardé de nombreuses traces de son histoire riche de vingt siècles. Refuge d'une tribu Celto-Ligure, puis occupé par les Romains, il devient alors "Turres Altae" qui donnera plus tard Tourrettes. Il faut visiter dans ce joli village l'église St Grégoire le Grand, le mur d'enceinte et ses vielles portes, le château et le beffroi du XIe siècle.
http://www.tourrettessurloup.com
St Jeannet (Photo Emile Taillefer) : ce pittoresque village e st réputé pour son site d'escalade, son vin et ses oliviers. Le vieux village qui s'agrippe à une pente abrupte, est parcouru de ruelles tortueuses et de multiples impasses. Ses passages sont empierrés et coupés de marches pour annuler les effets de ravinement. Il faut voir également dans ce bourg, le lavoir du XIXe siècle, l'église Saint Jean Baptiste du XVIIe siècle et les chapelles provençales. Le point de vue sur le village et le littoral est superbe en empruntant le sentier du sommet du Baou.
http://www.saintjeannet.com

Biot (Photo Emile Taillefer) : véritable joyau médiéval perché au milieu d'un écrin de verdure, ce village a su préserver une qualité de vie et une identité héritée de l'histoire et de l'artisanat de création. La venue d'artistes a apporté une dynamique artistique, que l'on retrouve dans les ateliers de verrerie, poterie, céramique et joaillerie.
http://www.biot.fr
Gattières (Photo Emile Taillefer) : ce village perché au dessus de la rivière du Var est situé sous la chaîne des Baous au milieu de magnifiques paysages. C'est un village ancien où l'on peut découvrir de jolies ruelles médiévales, de petites places fleuries et de belles fontaines anciennes. Le visiteur y croisera de vieilles maisons à arcades pleine de charme, des façades et des portes du XVIIIe siècle soigneusement restaurées et mises en valeur.
http://www.gattieres.fr

Carros le Vieux (Photo Emile Taillefer) : c'est une très ancienne commune qui s'est développée très rapidement ces dernières années. Cet essor économique n'a pas pour autant abîmer le charme de son vieux village initial, même si sa tranquillité en a un peu souffert.
Coursegoules (Photo Emile Taillefer) : implanté dans un site préhistorique occupé à l'époque romaine, ce n'est que vers le XIe siècle que le village prend son aspect définitif. A partir de 1620, et jusqu'à la Révolution Française, la cité fut une ville royale. Aujourd'hui harmonieusement restaurée, elle abrite de nombreuses échoppes d'artisans. Au coeur du village sur la place on peut également admirer les lavoirs sous voûtes et le four communal où l'on cuit toujours le pain.
http://www.coursegoules.net

Le Bar s/Loup (Photo Emile Taillefer) : la vallée du Loup où s'écoule une étroite plaine verdoyante semble un lieu à l'écart, préservé par les montagnes et falaises qui l'entourent de toutes parts. Surplombant ce joli site, aux portes des gorges du Loup, le village est un authentique bourg médiéval. D'ailleurs, il en a toutes les caractéristiques : perché, fortifié, un château seigneurial... Les vestiges de ce passé y sont encore très présents. Le donjon du Xe siècle accueille aujourd'hui l'office du tourisme.
http://www.lebarsurloup.fr
Gilette (Photo Emile Taillefer) : les dimensions des ruines du château donnent une idée de sa grandeur passée. Construit aux XIIe et XIIIe siècles par les comtes de Provence, il s'est illustré en 1793 lors d'une bataille entre les troupes françaises et austrosardes. De ses ruines, la vue s'étend sur la vallée du Var, l'Estéron et les Préalpes de Nice. L'église baroque Notre Dame et St Pierre abrite un riche mobilier de la même époque.

Bouyon (Photo Emile Taillefer) : ce village se caractérise par le nombre et la diversité de ses places. La place St Roch est dominée par la façade joliment restaurée de la chapelle du même nom. Plus loin, la place de la Fontaine se reconnaît à distance au bruit de l'eau qui jaillit de quatre bouches de plomb et tombe dans une vasque octogonale ornée d'un fût et d'un globe de pierre. Quant à la place du Four, elle est dotée d'un sol dont le pavage comporte en son centre une grande fleur à six pétales cernés de pierre blanche et revêtus de calade noire, c'est-à-dire de petits galets décoratifs. A l'autre bout de la place, le four communal s'ouvre par une embrasure noircie de fumée. L'église paroissiale est placée sous le double patronage de St Trophisme et de Notre Dame de l'Assomption. L'édifice reconstruit au XIXe siècle sur un plan différent légèrement du sanctuaire qui l'a précédé, est flanqué d'une tour clocher dont la base est en pierre de taille.
Collongues (Photo J.M. Suder) : la fondation de ce village remonte au moins au XIIIe siècle car une ancienne église dédiée au St Sépulcre qui a aujourd'hui disparu n'est dénommée St Sépulcre de Collongues que depuis 1351. Perché sur un piton rocheux, c'est un petit village blotti sur lui-même de manière circulaire, face à une large plaine verdoyante. Les maisons du village sont entourées d'un labyrinthe de ruelles en pente, d'escaliers et de porches voûtés dans lesquels il est facile de s'y perdre. Depuis la place de l'église médiévale à la façade plate et à double clocheton, en haut du village, le visiteur bénéficie d'un magnifique panorama sur les plaines agricoles et les forêts environnantes.
http://www.ville-collongues.com

Le Broc (Photo sur http://commons.wikimedia.org) : ce joli village perché parmi les baous de l'arrière pays niçois, est resté méconnu jusqu'à ce que ses habitants songent à valoriser son patrimoine ancien. Arrimé sur une pente abrupte, avec ses vieilles maisons teintées de rose, son élégante fontaine à colonne et son église du XIVe siècle flanqué d'un beau clocher lombard, ce village dispose en effet de nombreux éléments architecturaux. Sur sa superbe place à arcades, se déroule toujours des parties de pétanque animées à l'accent provençal.
http://www.mairie-lebroc.fr
Pierrefeu : le vieux village est perché sur un col entre deux pitons rocheux. A l'époque romaine, une tour de guet servait de relais pour la transmission de messages de l'Empire. Pour faire revivre le village, un musée a été créé dans l'église St Sébastien St Martin. Les deux toiles de J. André de Castellane, peintre du XVIIe siècle, sont entourées d'une quarantaine d'oeuvres sur le thème de la Genèse signées de grands artistes contemporains.
http://www.pierrefeu06.fr

A voir encore les villages de Toudon, Les Ferres et Revest les Roches.