Villages du Pays Ruthénois - Aveyron



Le centre Aveyron est découpée en deux zones : la vallée de l'Aveyron au nord et le plateau aveyronnais composé de nombreux lacs au sud.

A l'est où se trouvent les sources de l'Aveyron, la rivière conduit naturellement jusqu'à Rodez, ville deux fois millénaire. Située au cœur de l'Aveyron, le préfecture accueille le visiteur à l'ombre de sa cathédrale qui possède le plus beau clocher de France. Situé entre les vallées du Tarn et de l'Aveyron, le plateau aveyronnais ne comporte pas moins de six beaux lacs artificiels. Les Monts du Lévezou offrent un écrin de forêts et de pâturages.

Site à découvrir :
http://www.pays-ruthenois.fr

Montrozier (Photo Jean-Claude Gilloteaux) : c'est un pittoresque petit village sur la rive droite de l'Aveyron que l'on enjambe par un pont du XVe siècle à cinq arches. Montrozier est dominé par un château du XIIIe siècle, restauré aux XVIe et XVIIe siècles. Il fut au moyen âge la résidence préférée des comtes de Rodez. On peut y voir le corps de logis de la Renaissance avec ses tours et un donjon rectangulaire à mâchicoulis.
http://www.gages-montrozier.fr
Muret le Château : après la traversée du Causse Comtal, en arrivant de Rodez, la route plonge dans une gorge profonde d'où jaillissait le ruisseau des Douzes au pied de la falaise calcaire : elle ménage une vue admirable sur le village, ses toits et son église au bas du château qui le domine majestueusement. Une restauration récente a sauvé de la ruine la tour du XVe siècle qui subsiste, joyau d'un ensemble fortifié déjà édifié au XIe siècle. Ce château fut longtemps la seigneurie des évêques de Rodez et le lieu de séjour favori de plusieurs d'entre eux.

Salles la Source (Photo Emile Taillefer) : situé dans une cirque de falaise calcaire en bordure du Causse, le village s'étale sur trois niveaux et est traversé par une très belle cascade qui jaillit de plus de vingt mètres, alimentée par des cours d'eau souterrains. Au XIIe siècle, la commune comptait cinq châteaux et trois églises. De ces lieux saints, il ne reste aujourd'hui que l'église St Paul, blottie au fond de la vallée.
http://www.salleslasource.fr
Palmas (Photo Samuel Flahaut) : les trois quartiers composant le village sont intéressants. Théâtre de nombreux conflits autour de sa place forte, le château n'est plus que vestiges depuis 1251 mais de belles demeures bourgeoises sont encore là. L'église, remaniée, est romane avec des chapelles gothiques, des chapiteaux et culs-de-lampe sculptés. Son clocher massif rappelle qu'une partie de l'église s'incorporait jadis aux fortifications dixit un acte du XIIIe siècle. Le pont sur l'Aveyron du XVIe siècle est construit à proximité de belles maisons.

St Léons (Photo Emile Taillefer) : cette cité se trouve dans la vallée de la Muse qui coupe le flanc sud du Lévézou. Le climat y est doux et la végétation luxuriante. Le château, ancienne demeure du Prieur domine le village. De nombreuses fontaines alimentaient le village en eau potable, la principale servait d'ailleurs de lavoir. Au XIXe siècle, la rivière, La Muse, alimentait en énergie une dizaine de moulins et toutes les scieries de la commune.
http://www.saint-leons.fr
Vézins de Lévézou (Photo Emile Taillefer) : sur le plateau du Lévézou, le village est assis au pied de son château féodal, dont les origines remontent vers 1150 et qui appartient à la famille "de Lévézou de Vézins" depuis 800 ans. Le Puech du Pal, premier sommet du Lévézou, culmine à 1155 m d'altitude. Il est situé près du village de La Clau, ancienne bastide fortifiée, commanderie de l'ordre du Temple puis de St Jean. On peut y voir "la Tour des Templiers".
http://www.vezins-de-levezou.fr

Sénergues (Photo Michel Vincendeau sur http://www.mesvoyagesenfrance.com) : situé sur un plateau granitique, le village constitue la dernière étape pour le pèlerin de St Jacques de Compostelle avant de descendre vers Conques. La commune offre un cadre des plus agréables : la forêt départementale de la Borie apparaît comme un paradis pour les randonneurs et la vallée du lot réserve au voyageur la découverte de nombreux sites pittoresques. A voir à proximité l'intéressant village d'Espeyrac.
http://www.senergues.fr
Sévérac le Château (Photo Daniel Farinelle) : ses ruelles pentues sont bordées d'échoppes des XVe et XVe siècles et de maisons à tourelles. On pourra admirer les tours en poivrière, les portes fortifiées, les passages voûtés, les colombages et encorbellements des maisons des XIVe au XVe siècles, le marché à grain « Seystaral », la fontaine romane, les échoppes, la maison de Jeanne – l'une des plus anciennes du Rouergue – la maison des Consuls.
http://www.severac-le-chateau.com

Marcillac Vallon (Photo Emile Taillefer) : le village situé sur la route de Conques a gardé de son cachet médiéval avec ses ruelles étroites et ses maisons en grès rouge. L'église du XIVe siècle est surmontée d'un clocher octogonal. A noter dans ce village à l'ensemble inscrit, de belles maisons anciennes en grès rouge avec encorbellement, des ruelles étroites, une ancienne tour de guet, le château médiéval du Colombier et son jardin.
http://www.marcillacvallon.fr
Rodelle (Photo Daniel Farinelle) : situé en plein Causse Comtal, Rodelle s'étale sur une arrête rocheuse sculptée comme Bozouls par les méandres du Dourdou. Le village possède une église du XVe siècle, de même que des ruines féodales et des châteaux des XVIIIe siècles.

Valady (Photo Emile Taillefer) : loin des routes touristiques fréquentées, ce village médiéval a conservé beaucoup de charme et d’attrait. Pour bien le ressentir, il faut flâner dans ses rues et ruelles. Le visiteur appréciera la chaleur du grès rouge, caractéristique de cet ancien bourg de vignerons. Il découvrira ses petits trésors cachés, son église, le château Thémines ou les Castellas du XIVe siècle.
Sébrazac (Photo Patrick Agniel) : il s'agit d'un bourg ancien construit entièrement en grès rouge. De belles maisons anciennes et plusieurs châteaux renaissance agrémentent la visite de la commune : à noter la château de Verrières du XVIIe siècle, le château de Beauregard de la même époque, de même que l'église romane du XIIe siècle avec son clocher à peigne.


St Grégoire (Photo Michel Vincendeau sur http://www.mesvoyagesenfrance.com) : situé sur la commune de Lavernhe de Sévérac, c'est un de ces villages magiques qui après être resté longtemps hors du temps, se révèle de grande beauté après sa mise en valeur. Accroché à flanc de coteau, le village très fleuri mêle ses maisons ocres d'aspect massives à son église trapue classée monument historique. Il faut admirer notamment dans ce lieu la fontaine du Théron mais aussi l'église du bas classée du XIIe siècle et enfin l'église du haut ruinée en partie au coeur des guerres de religion entre 1560 et 1562. A l'entrée du village, le visiteur longera le Tencil, petit ruisseau enjambé par plusieurs petits ponts de pierre ou de bois.
Villecomtal (Photo Bernard Cohen) : installée au creux de la vallée du Dourdou, jolie rivière à truites, cette bastide des comtes de Rodez a gardé de son passé médiéval un curieux plan rectangulaire et des vestiges de fortification. La pierre rouge lui donne un relief peu commun dans son écrin de verdure. Des remparts, seul subsiste une porte, axe principal du village. Sous sa voûte manquent les vantaux de bois que bloquaient deux fortes poutres mais, transformée en beffroi et surmontée au XVIIIe siècle d'une arche de pierre en guise de campanile, elle garde fière allure. Le château a, quant à lui, conservé son donjon à mâchicoulis, un petit corps de garde et un vaste logis du XVIIIe siècle.
http://www.villecomtal.fr

Ste Radegonde (Photo Jean-Claude Gilloteaux) : depuis le monument des Martyrs de la Résistance s’ouvre un remarquable panorama sur tout le Grand Rodez. Devant son nom à l’épouse du roi Clothaire, le village est empreint d’histoire et de patrimoine. Ses deux églises fortifiées sont deux modèles exemplaires d’architecture médiévale. Le centre abrite aussi de belles demeures Renaissance et la commune a mené une importante opération de revalorisation de son centre ancien. C’est dans cette atmosphère douce et bienveillante que se tient, au mai de chaque année depuis 2001, un incontournable salon biologique valorisant les produits et les énergies douces et naturelles.
http://www.sainteradegonde.fr
Bertholène (Photo Michel Vincendeau sur http://www.mesvoyagesenfrance.com) : le château et l’église surplombent le bas bourg créant une surprenante impression de relief par leur situation stratégique. Objet d’un programme de restauration par la commune qui le reçut en don en 1992, le château médiéval de Bertholène et son enceinte, haute de plusieurs mètres, remontent au XIIIe siècle. Point de résistance huguenote, il a été assiégé et mis à sac en 1556 par les troupes catholiques, et en partie incendié. Le dégagement opéré par les archéologues en 1999 a permis de mettre à jour un des ensembles mobiliers les plus riches jamais découvert dans le Rouergue. Les objets retrouvés au château sont visibles au musée archéologique de Montrozier. Attenante au château, l’église ornée de fresques modernes, a été reconstruite en 1839.