Villages du Pays Beaujolais - Rhône


Limité à l'ouest par le bassin de la Loire et à l'est par le Val de Saône, le Beaujolais s'étend sur une longueur des Monts du Charolais et du Mâconnais au nord, aux monts de Tarare au sud.

Le Haut Beaujolais au nord, humide et frais, est une zone montagneuse essentiellement granitique, recouverte de forêts de sapins. Le Bas Beaujolais au sud, presque entièrement calcaire, se compose de petites collines. Dans le pays des pierres dorées, le calcaire ocre des maisons vigneronnes réchauffe le regard et les routes sinueuses mettent en valeur la beauté des sites.

Site à découvrir :
http://www.destination-beaujolais.com

En savoir plus sur ce village

Oingt (Photo Michel Lantuéjoul) : perchée au dessus de la vallée d'Azergues, ce village classé parmi les plus beaux villages de France, est un des principaux attraits touristiques du sud du Beaujolais. Puissante viguerie au moyen âge, le village comporte d'intéressants vestiges comme la porte de Nizy qui permettait de franchir l'enceinte, puis les restes de deux châteaux édifiés successivement par les seigneurs d'Oingt. On en admirer, du premier, l'église actuelle adossée à la motte féodale du Chautard, du second un bâtiment dit logis seigneurial troué d'une fenêtre trilobée et surtout la tour, vénérable donjon d'où l'on découvre un superbe panorama.
http://www.oingt.com
Beaujeu (Photo Jean-Pierre Billi) : capitale historique du pays Beaujolais, à la fière devise "A tout venant, beau jeu", le centre bourg avec ses maisons anciennes et l'église St Nicolas, la maison du Pays, les "sources du Beaujolais", le musée des arts et traditions invite le promeneur à faire halte et découvrir le beau patrimoine du village. Il faut faire se promener sur la place de l’église romane et admirer sa belle architecture, d'autant plus qu'elle semble bien conservée.
http://www.beaujeu.fr

Châtillon d'Azergues (Photo Jean-Pierre Billi) : juchée sur un promontoire rocheux, entre les vallées de l'Azergues et d'Alix, la chapelle du village cohabite avec le château féodal du XIe siècle. Après sa restauration au XIXe siècle, la chapelle St Barthélémy devient chapelle Notre Dame du Bon Secours. Dans ce village du Beaujolais perché, la pierre dorée domine. De la pierre blanche a été utilisée à titre décoratif aux fenêtres du premier niveau et aux chaînes d'angle de la chapelle.
http://www.chatillondazergues.fr
Ternand : ancien village fortifié au XIIIe siècle, Ternand comprend quelques belles maisons de la fin du moyen âge mais aussi des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles. Le chemin de ronde offre un coup d’oeil privilégié sur la région. L’église, construite au XVe siècle, a conservé des reliquats de l’époque carolingienne ; chapiteaux et surtout, plus rare, une crypte décorée de fresques représentant le Christ en Majesté, les quatre évangélistes et la Nativité. Le village médiéval conserve des ruelles en pentes et fleuries. A admirer également les vestiges du donjon des XIIe, XIIIe siècles, qui a maintenant 17 mètres de haut.

Charnay (Photo Michel Vincendeau sur http://www.mesvoyagesenfrance.com) : le magnifique château du village du XVIIe siècle qui a été restauré abrite aujourd'hui la mairie. Ses façades évoquent la période renaissance, l'escalier l'époque classique, tandis que sa tour est en cours d'aménagement. Enrichie de six chapelles latérales présentant six variétés de style gothique, l'église du XIIIe siècle a conservé son abside et son clocher. Le village fleuri quant à lui est magnifiquement posé au sommet d'une colline, presque entièrement fortifié, et composé de ses ruelles toutes de pierres dorées.
Bagnols (Photo Michel Vincendeau sur http://www.mesvoyagesenfrance.com) : ce joli village groupe ses maisons beaujolaises à auvent autour de son château du XVe siècle restauré et aujourd’hui hôtel quatre étoiles. Le château ne se visite pas, mais on peut admirer la cour en respectant le repos des clients de l’hôtel. IL comporte notamment une belle cheminée gothique. L’église du XIIe siècle renferme d’exceptionnelles peintures murales.
http://www.bagnols.net

Salles Arbuissonnas (Photo Daniel Farinelle) : la commune occupe un site privilégié au beau milieu des vignes du Beaujolais. Le village conserve les restes d'un prieuré clunisien qui exploitait déjà les terres viticoles de la région : son cloître date du XIIe siècle et l'église classée des XIe et XIIe siècles, plusieurs fois remaniée. Les maisons anciennes du XVIIIe siècle offre au village un charme paisible.
http://www.salles-arbuissonnas.fr
Bois d'Oingt (Photo Jean-Luc et Michelle Rolland) : ce village est le village de roses en souvenir de Louis Pradel, enfant du pays, créateur de la roseraie du parc. Il faut venir découvrir ce charmant bourg et admirer les témoins de la vie urbaine des XVIe et XVIIe siècles, le long des ruelles et des passages voûtés. Sur la place, il faut voir la façade peinte par Grew, une fontaine, un kiosque à musique, puis gagner la chapelle St Roch du XVIe siècle.
http://www.leboisdoingt.org

Vaux en Beaujolais : il s'agit d'un pittoresque village posé à flanc de coteau, qui a inspiré le "Clochemerle" de Gabriel Chevallier. Une histoire de clochers autour de la construction du fameux urinoir "la Pissotière", est devenue un conflit ouvert, faisant s’affronter deux clans du village. Il faut admirer dans ce village, véritable vestige d'un site de défense préhistorique, l'église romane du XIIe siècle, le musée de la Vigne et du Vin à côté du caveau et de la Pissotière.
http://www.vaux-clochemerle.fr
Chamelet (Photo Michel Vincendeau sur http://www.mesvoyagesenfrance.com) : il s'agit d'un ancien bastion avancé des sires de Beaujeu. Le petit village fortifié dispose d'un véritable trésor patrimonial avec ses remparts, sa tour, son donjon carré, ses ruelles tortueuses et ses halles du XVIe siècle. Les vitraux de l'église du XVe siècle sont également remarquables. C'est le village natal du Baron de Prony, ingénieur et savant du XIXe siècle.

Chambost Allières (Photo Eric Wanner) : la commune est la réunion de deux hameaux Chambost perché sur les hauteurs et Allières dans le fond du vallon de l'Azergues. Le site inscrit du village de Chambost comprend l'ensemble constitué par l'église, le tilleul, le porche de la vieille ferme et les façades du vieux bourg. L'église est un édifice du XIe siècle gothique et roman. Les vitraux ont été dessinés par Luc Barbier et le tilleul a été planté sous Henri IV.
http://www.chambost-allieres.fr
Theizé (Photo Michel Vincendeau sur http://www.mesvoyagesenfrance.com) : ce charmant village perché du Beaujolais aux maisons dorées possède un riche patrimoine : le château de Rapetour qui est une maison forte du XIIIe siècle conserve sa porte en arc brisé, ses échauguettes, ses mâchicoulis en encorbellement et ses tours rasées. Parmi le petit patrimoine à noter aussi les quelques cadoles qui entourent le village, ce sont de petites cabanes construites en pierres rougeâtres tirées du socle calcaire bajocien. A voir aussi la tour Chappe fondée au XIXe siècle, et encore bien d'autres choses.
http://www.theize-en-beaujolais.com

St Laurent d'Oingt (Photo Jean-Luc et Michelle Rolland) : s'étageant sur le versant méridional d'une colline dominant la vallée d'Azergues, ce joli village en pierres dorées et superbement fleuri, bénéficie de la chaude lumière et doit l'essentiel de sa richesse au vignoble du Beaujolais. La chapelle dresse son clocher dans le ciel au dessus de vignes aux couleurs changeantes selon les saisons. Elle offre un magnifique point de vue sur les alentours. A l'intérieur de l'église paroissiale, le visiteur notera un magnifique jubé de fer forgé séparant la nef du choeur et dont les verrières laissent largement pénétrer la lumière dans l'édifice.
http://www.saint-laurentdoingt.fr
Chessy les Mines (Photo Jean-Luc et Michelle Rolland) : l'histoire de ce village est marquée par la présence de mines de cuivre qui auraient été exploitées à l'époque romaine puis abandonnées, avant la reprise de l'extraction au XVe siècle. A la fin du XIXe siècle, l'épuisement de ce dernier filon entraîne la fermeture définitive des mines. Le village conserve aujourd'hui des restes de fortifications du moyen âge avec son mur d'enceinte, son château fort des XIIe-XVe siècles, ainsi qu'une église de style gothique dont les parties les plus anciennes remontent au XIIe siècle. Une statue de la vierge "la Madone" surplombe le village.
http://www.chessy69.fr

Thizy les Bourgs : à la limite du Roannais, ce village fut un important centre de tissage et de négoce du coton dès le XVIIe siècle. C'est là notamment qu'était fabriqué le célèbre tissu vichy. La ville haute dominée par l'église St Georges possède des maisons anciennes et offre un beau panorama. L'écomusée du haut beaujolais installé dans une ancienne manufacture de couvertures du XIXe siècle, retrace l'histoire textile de la région avec un ensemble de machines de diverses époques. Un jardin textile présente les plantes cultivées pour leurs fibres ou leurs propriétés tinctoriales.
http://thizylesbourgs.fr
Chiroubles (Photo Jacques Croizer) : ce ravissant village constitué de maisons vigneronnes agrémentées de jardinets et de terrasses, blotties autour d'une église de style romano byzantin reconstruite en 1838 domine en outre un paysage de vallées étroites et de coteaux viticoles abrupts, les plus élevés du Beaujolais. A proximité, se trouvent le col de Truges, la Terrasse et le col de Durbize qui donnent à voir de superbes points de vue sur la plaine de Saône et même par temps clair sur les Alpes.
http://www.chiroubles.fr

St Jacques des Arrêts (Photo Mairie) : la première évocation du village apparaît en 1275, dans le testament de Hugues de Pizay où il évoque les biens qu’il y possède. La tour des Charmes est un vestige du château féodal qui y fut construit vers 1600. Pour ce qui est de l’origine exacte du village et de son nom, rien n’a jamais été prouvé. Pour certains les haltes que faisaient sur le village, les pèlerins en route pour St Jacques de Compostelle en est la raison.
http://www.saintjacquesdesarrets.fr
Jarnioux (Photo Perequart) : le village est assurément l'un de ces magnifiques villages du pays des Pierre Dorées, avec les six tours de son imposant château aux origines médiévales qui domine le lieu, son viaduc aérien et ses paysages viticoles. Situé dans un vallon traversé par quatre ruisseaux qui ont servi à l'alimentation de plusieurs moulins, il compte de nombreuses et fières maisons anciennes en pierres dorées sur ses coteaux. Ajoutez à cela une église XIXe siècle et son clocher à baies géminées, la chapelle Ste Catherine, le château de Bois-Franc, le domaine de la Garde et son monumental portail d'entrée, un parc arboré.
http://www.jarnioux.fr

Belmont d'Azergues : il s'agit d'un joli petit village niché sur les hauteurs de l'Azergues, entièrement construit en pierres dorées, et avec une vue imprenable sur la vallée. Au centre du village, il faut découvrir une église celle de St Julien de style roman construite entre le XIe siècle et le XVe siècle avec un clocher-tour situé au-dessus d'une sacristie.
http://www.belmontdazergues.com
Moiré en Beaujolais : entouré de vignes, c'est un beau village viticole du Beaujolais des Pierres Dorées mais c'est aussi un village charmant par ses panoramas, ses vues sur les Dombes, le Bugey, les Monts du Lyonnais et même le Mont Blanc. Il possède de belles maisons en pierres dorées. Son ancienne église baptisée "la chapelle" a été aménagée en salle des fêtes et en salle de réunion. On y vénérait jadis une clé qui aurait été apportée par St Pierre et qui guérissait de la rage.
http://www.moire-en-beaujolais.fr