Villages des Vosges Saônoises - Haute Saône


Au nord est du département, les Vosges Saônoises ou Vosges Comtoises s'étendent du piémont vosgien à l'est à la dépression sous-vosgienne au centre et vers l'ouest. Ce pays surprend par la rigueur de ses hivers autant que par son authenticité de ses villages et de ses maisons bâties en grès ou en granit.

La région englobe au sud est, le Pays de Lure parsemé d'étangs et de forêts. Ce pays doit beaucoup de son charme à la vallée de l'Ognon.

Site à découvrir :
http://www.pays-vosges-saonoises.fr

Oricourt (Photo sur http://commons.wikimedia.org) : le château féodal d’Oricourt est immanquable parce que le site naturel est superbe et que ce château à tours carrées, fort élégant malgré sa vocation défensive, est l’un des plus beaux de la région. Le village semble d’ailleurs vivre tout encore à l’époque féodale et l’atmosphère y est tout à fait authentique.
http://www.oricourt.com
Villersexel : ancien bourg castral dominant le confluent de l’Ognon et du Scey, Villersexel est aujourd’hui une cité de caractère de Bourgogne Franche Comté, confortablement installée sur une colline, dans un écrin de verdure. Le «bourg en haut », autrefois le quartier des artisans et des commerçants, s’organise autour de la place de la mairie. Celle-ci est entourée de l’église coiffée du traditionnel clocher comtois, de l’hôtel de ville, ancienne halle au grain, et du château, reconstruit en 1880 suite à la bataille de Villersexel. Le « bourg en bas » qui s’étend à flanc de colline est constitué d’anciennes fermes plus charmantes les unes que les autres, avec leurs porches cintrés et leurs petits jardins donnant sur la rue.
http://www.ot-villersexel.fr

Château Lambert : c'est un véritable hameau de montagne, niché au pied du Ballon de Servance, et regroupé autour d'une magnifique chapelle datant de 1616. Dans ce petit bourg subsistent les entrées des puits de mines de plomb argentifères et de cuivre, longtemps exploitées. Le village a été classé site protégé. Autour d'une jolie place, subsistent quelques maisons et le très beau Musée de la Montagne. 
Villers les Luxeuil (Photo R. Marchand) : le village est niché au pied du versant ensoleillé d'une petite vallée fermée l'ouest. La forêt se partage le territoire à égalité avec une campagne caractérisée par la persistance de nombreuses haies et bosquets. L'ensemble se visite par des chemins qui ne risquent donc pas de manquer d'ombre. L'église de Villers, qui est aussi celle d'Ehuns, avec son clocher typiquement franc-comtois à l'Impériale date du XVIIIe siècle et constitue sans conteste l'élément architectural le plus remarquable du village. Trois fontaines construites au XIXe siècle et complètement restaurées aujourd'hui font également partie du patrimoine bâti de la commune.
http://www.villers-les-luxeuil.com

Faucogney et la Mer (Photo Sébastien Bacq) : le château appartenait aux Sires de Faucogney, vicomtes de Vesoul. Ces seigneurs étaient très épaulés de par leurs liens familiaux avec la noblesse française influente à cette époque. Les remparts et la forteresse ont été rasés en 1674. Faucogney fut le dernier bastion de l'indépendance comtoise. La ville fut prise par les français en juillet 1674 après une résistance acharnée. A ce jour, de nombreuses portions des anciens souterrains du château et de la ville sont visibles dans les principales caves de la vieille ville. Malheureusement, ces galeries ne sont plus praticables car elles se sont effondrées à de nombreux endroits. La cité fait partie aujourd'hui des cités de caractère de Bourgogne Franche Comté.
http://www.les1000etangs.com
Vauvillers : le village situé tout au nord du département et qui appartient aux cités de caractère de Bourgogne Franche Comté, supplanta à la fin du moyen âge le site de Montdoré qui le domine. Il devint le chef lieu d'une seigneurie dont l'importance, due à sa position à cheval sur la Lorraine et la Franche Comté, était stratégique autant que commerciale.

Frédéric Fontaine : c'est un charmant village qui est une pure création du duc Frédéric de Wurtemberg en 1588, pour loger des réfugiés protestants venus de France et pourchassés pour leur religion. Les seize familles retenues durent d'abord essarter ce qui n'était qu'une forêt seigneuriale, d'où le nom de "village des bois" donné à cette contrée.
http://fredericfontaine.ccrc70.fr