Villages du Pays de Lomagne - Tarn et Garonne


Au nord des coteaux de Gascogne dont elle se distingue par des altitudes supérieures, la Lomagne surprend par l'authenticité de son habitat clairsemé en parfaite harmonie avec le sous sol argilo calcaire à l'origine de la pierre dorée qui ensoleille les maisons des villages.

Trois vallées principales traversent le pays où la culture de l'ail blanc et du melon est reine.

Site à découvrir :
http://tourisme.malomagne.com

En savoir plus sur ce village

Auvillar (Photo OT Auvillar) : le village classé parmi les plus beaux villages de France est né à l'époque gallo-romaine : longtemps resté un centre de batellerie important, le village y a conservé en bas une chapelle dédiée à Ste Catherine à proximité du port. En haut du village, on trouve aujourd'hui des fortifications percées de trois portes qui entourent la cité. L'une d'elle est sommée d'une tour d'horloge de brique et de pierre de la fin du XVIIe siècle. La place triangulaire est entourée de riches demeures des XVII et XVIIIe siècles. Unique dans le sud-ouest, une halle aux grains circulaire y fut construite au centre en 1825.
http://www.auvillar.fr
Dunes (Photo Joel Camelot) : bastide fondée au XIIIe siècle, c'est un pittoresque village de la Lomagne au sommet d'une colline, à l'extrême sud ouest du département, installé majestueusement dans les vallons de la Lomagne. On peut y découvrir une place centrale entourée de maisons du XVIe et XIXe siècle, avec au centre une halle. Le village fait parti des villages de caractère du Tarn et Garonne.

Gramont : bâti sur un éperon rocheux dominant la vallée de l’Arratz, Gramont est un très ancien village. C'est aussi un bourg classé tout de pierres dorées et aux superbes maisons. Il est dominé depuis de XIIIe siècle par son immense château agrandi au XIVe siècle et à la Renaissance : celui ci est aujourd'hui une superbe demeure historique, fleuron de la Lomagne.
Maubec : ancien oppidum gaulois sur la voie Toulouse Bordeaux, Maubec était un site défensif redoutable, et fut une des places fortes catholiques de la région. Les guerres de religion laissèrent un village en ruines, malgré l’opiniâtreté des habitants à assurer sa protection. Aujourd’hui restaurés, les remparts et l’imposante église de St Orens, classés monuments historiques, font de Maubec un village de pierre dans les rues duquel les touristes se plaisent à flâner. Le village appartient d'ailleurs aux villages de caractère du Tarn et Garonne.

Marsac  (Photo Miguel De Douve) : dominant la vallée de l'Arratz, le passé et l'architecture du village lui confèrent un patrimoine historique passionnant. De ce passé, Marsac a gardé une enceinte fortifiée et son château dont la plus ancienne partie date du XIe siècle témoigne aussi d'un passé chargé d'histoire. Son mur défensif du XIe siècle, son escalier gothique du XIVe siècle, et sa façade Renaissance du XVIe siècle montrent l'évolution de l'architecture et des modes de vie à travers les temps. L'église est du XIVe siècle : à l'extérieur, on peut observer son porche et son escalier avec ses marches hémicycliques. L'intérieur se distingue par ses vitraux polychromes.
Donzac (Photo Mairie de Donzac) : ce charmant petit village recèle de bien plus d'un trésor historique : il s'est doté pour cela du "Conservatoire de la Ruralité et des Métiers d'Autrefois". Il existe à l'entrée du village une chapelle voûtée en berceau, la "chapelle des Mariniers". Cet élégant édicule a remplacé, au cours du XIXe siècle, un ancien oratoire où jadis les bateliers de la Garonne qui exportaient notamment leur vin, venaient invoquer Notre Dame de la Pitié. A voir encore le lavoir du village et le grenier à grains : cette bâtisse est le plus ancien grenier à grains existant de nos jours. Elle fut la propriété exclusive de l'abbaye de Belle perche dès 1216. Ce grenier serait relié par un souterrain au château seigneurial qui servait de logement aux abbés cisterciens et moines navigateurs. A admirer enfin l'église St Barthélémy du XIXe siècle et la chapelle St Martial construite au XIIIe siècle à l'écart du village.
http://www.donzac.fr

Verdun s/Garonne : ce village fortifié surplombe la vallée et le fleuve Garonne qui baignait jadis le pied des remparts. Avec sa halle, ses maisons de brique et ses pigeonniers, la cité a gardé son charme midi toulousain. On accède à ce village ceint par la tour de l'horloge, une des quatre portes qui protégeaient la ville, ancienne bastide du XIIIe siècle. Place de l'Eperon, la façade de brique de la tour de l'horloge ornée d'un cadran solaire accueille toujours le visiteur. A l'intérieur des murs, la porte a gardé son allure du XIVe siècle avec ses colombages. Elle ouvre sur les étroites ruelles du vieux village, bordées de maisons bourgeoises, menant vers le centre historique où voisinent l'église, la mairie et la halle agrémentée d'une superbe charpente. Le pont de Miégeville donne accès à la bastide abritant de belles maisons sur les fortifications ou des habitations plus modestes réservées aux artisans et aux pêcheurs. Cette bastide surplombait le grand port aménagé sur la Garonne qui, au moyen âge, appartenait à l'abbaye voisine de Grandselve détruite à la révolution.
http://www.verdun-sur-garonne.fr