Villages du Pays des Causses - Aveyron



A perte de vue se profilent les plateaux du Larzac, du Méjean, de Sauveterre et le Causse Noir, enjambant les profonds défilés des Gorges du Tarn, de la Jonte et de la Dourbie. Au cœur du Parc Naturel Régional des Grands Causses, le visiteur découvrira aussi un patrimoine bâti de caractère, dont les célèbres sites Templiers et Hospitaliers du Larzac.

La région offre des paysages aux couleurs contrastées et aux multiples rivières. Royaume de la brebis, on y fabrique depuis des siècles le fameux Roquefort.

Sites à découvrir :
http://www.tourisme-larzac.com
http://www.ot-gorgesdutarn.com
http://www.officedetourisme-gorgesdutarn.com

En savoir plus sur ce village

La Couvertoirade (Photo Daniel Farinelle) : au coeur du causse du Larzac surgit soudain une masse fortifiée, celle de la cité de La Couvertoirade. L'enceinte conserve son chemin  de ronde, ses tours et ses deux portes. C'est par celle du nord que l'on accède au château et à l'église. De style ogival, l'édifice est daté du XIVe siècle. La visite mène aussi aux hôtels particuliers de Grailhe et de la Scipione du XVIIe siècle. Le village est classé parmi les plus beaux villages de France.
http://www.lacouvertoirade.com
Ste Eulalie de Cernon (Photo Miguel Bravo) : dans ce village de l'Aveyron, la commanderie médiévale préservée abrite une église templière donnant sur une charmante place agrémentée d'une fontaine. La commanderie elle-même et les ruelles étroites du village sont encadrées par les remparts fortifiés et les tours érigées par les chevaliers de St Jean de Jérusalem.
http://www.ste-eulalie-larzac.com

En savoir plus sur ce village

Peyre (Photo Daniel Farinelle) : ce village rupestre classé parmi les plus beaux villages de France est remarquable à bien des égards, et notamment pour ses maisons de tuf, ses calades c'est-à-dire ses ruelles en pierre et son église troglodytique, de base romane et fortifiée au XVIIe siècle. Ce site insolite, sculpté à même la falaise offre également une vue exceptionnelle sur le viaduc de Millau.
Brousse le Château (Photo Yves Lemaître) : du château dominant le village classé parmi les plus beaux villages de France, des ruelles dallées conduisent vers l'église fortifiée du XVe siècle, dédiée à Saint Jacques le Majeur et flanquée d'un cimetière avec oratoire, puis par le vieux pont de pierre sur l'Alrance à la rue basse du village. Accrochées aux versants de l'Alrance et du Tarn, les terrasses en escaliers témoignent de la présence jadis, de la vigne dont la culture fut longtemps, avec celle du châtaignier, la ressource principale de Brousse le Château.
http://www.brousselechateau.net

En savoir plus sur ce village

St Izaire (Photo Emile Taillefer) : ancien village fortifié, cette bourgade est située au sud de l'Aveyron. Son origine se perd dans la nuit des temps, il compte plus de mille ans d'existence. En 862, un riche seigneur fit donation, aux moines établis à Vabres, de l'église avec le village et toutes ses dépendances. Aujourd'hui, c'est un village à vocation agricole, élevage de troupeaux d'ovins laitiers pour la fabrication du roquefort. Le village est traversé par le Dourdou, rivière qui le sépare en deux. D'un côté, une départementale bordée d'habitations et de l'autre, le village actuel dominé par l'église et le château épiscopal en grès rouge.
http://www.st-izaire.monclocher.com
St Sernin s/Rance (Photo Emile Taillefer) : le village étagé sur son éperon rocheux en bordure du Rance, jouit d'un climat agréable et d'une position privilégiée. C'est à Saint Sernin que fut découvert l'enfant sauvage "Victor de l'Aveyron". Il faut voir dans cette cité historique classée, l'église collégiale de 1442, l'hôtel de Ville du XVe siècle, les petites ruelles qui dévalent vers le Rance, de belles maisons du XVe siècle, maisons à encorbellement, fenêtres à meneaux.
http://www.tourisme-saintsernin.com

Castelnau Pégayrols (Photo Commune de Castelnau) : accroché sur le versant sud du plateau du Lévézou, ce village domine de ses 800 mètres le magnifique paysage de la vallée de la Muse et un immense panorama sur les Causses qui s'étend à perte de vue, des Cévennes à la Montagne Noire. Le village de grès rose, bâti en forteresse autour de son château, est resté quasiment intact derrière ses remparts. Le château, l'un des plus anciens châteaux forts du Rouergue, les deux églises à la grandiose simplicité et le magnifique prieuré sont des témoins de la splendeur de l'art roman. Plus au nord, à découvrir le village de St Beauzély.
http://www.castelnau-pegayrols.fr
St Rome du Tarn (Photo Eric Wanner sur http://chtoric67.canalblog.com) : l'histoire connue du village remonte au Ve siècle, lors de l'évangélisation du Rouergue par St Amans, Prélat de Rodez. Au Xe siècle, la population doit soutenir les assauts des envahisseurs, construire un château fort, des remparts dont il subsiste de nos jours une série de portes fortifiées. Les vestiges du pont du XIe siècle sont encore en partie visibles. Ruiné lors des guerres de religion, le bourg est peu à peu reconstruit, gardant ses enceintes fortifiées mais s'ouvrant aussi sur les faubourgs où logeait tout un petit peuple d'artisans.
http://www.ville-saintromedetarn.fr

St Jean d'Alcas (Photo Daniel Farinelle) : il s'agit d'un très beau fort villageois bien restauré. Même à l'écart, il vaut vraiment le détour pour sa beauté et cette influence cistercienne. Ici, point d'origine templière ou hospitalière, mais les peurs bien réelles de la guerre de Cent ans devant les bandes de routiers bien installées sur le Larzac et dont aucune puissance publique ne vient à bout. Dès lors, l'abbesse de l'abbaye cistercienne de Nonenque, toute proche autorisa les habitants de plusieurs lieux voisins à élever une enceinte fortifiée en ce village. En cas de danger, les paysans des alentours et ceux du village pouvait s'y réfugier et sauver leurs troupeaux. Au sud, à découvrir le hameau de Lacour dans la commune de Marnhagues.
http://www.tourisme-stjeanstpaul.fr
Plaisance (Photo Michel Vincendeau sur http://www.mesvoyagesenfrance.com) : le village est dominé par son église romane St Martin du XIe siècle avec à l'intérieur la croix de St Laurent du XVe siècle qui représente la croix des Hospitaliers de Jérusalem. La croix St Eutrope datant du XVe siècle est située à l'entrée de l'ancien village. A noter encore la présence d'un monumental pressoir à vin du XVIIIe siècle que l'on peut voir devant la salle du pressoir. A Curvalle, le long de l'unique rue, au pied du rocher sur lequel était bâti un château médiéval, se dressent des maisons de caractère juchées de leur tour. A St Laurent, l'ancienne église du XVe siècle dont le clocher vient d'être restauré, est le dernier témoin d'une commanderie des Hospitaliers de Jérusalem.
http://www.plaisance12.com

La Cavalerie (Photo Mairie de La Cavalerie) : ce village a été longtemps la halte des voyageurs qui traversaient le plateau du Larzac. Les Templiers y ont développé un village que les Hospitaliers ont entouré d'une enceinte, en grande partie conservée aujourd'hui. L'ancien bourg hospitalier ne s'offre pas au premier coup d'œil, il est entouré du village actuel avec ses commerces. A voir sur place, l'enceinte fortifiée et sa porte imposante, les maisons du XVe siècle, les hôtels du XVIIe siècle. Dans l'église actuelle du XVIIIe siècle sont conservés les vestiges de l'église des Templiers.
http://www.lacavalerie.fr
Peyreleau (Photo Stéphane D.) : c'est un village perché au site très pittoresque. Le château de Triadou de l'époque Renaissance qui date du XVe siècle, embellit le village situé dans un cadre magnifique des gorges de la Jonte. Le village appartient aux causses de Méjean et de Sauveterre et jouit donc d'un très beau panorama.
http://www.peyreleau.com


Mostuéjouls (Photo Alain Baïle) : le village situé sur la route des gorges du Tarn  possède une église romane St Pierre, une stèle gallo romaine ainsi qu'un château, le château St Marcellin, ancien château de Bombes du XIIIe siècle. On pourra admirer également l'église Notre Dame des Champs du XIIe siècle ainsi que le cirque de St Marcellin. A admirer également dans ka commune, le hameau voisin de Liaucous.
Nant : le village se niche au confluent de la Dourbie et du Durzon. Un réseau de canaux créé par les moines au Xe siècle parcourt encore le village et permet l'arrosage des jardins qui entourent le village, ce qui lui vaut le titre de jardin de l'Aveyron. L'abbatiale des XIe et XIIe siècles vaut le détour, de même que les cinq autres églises romanes disséminées sur le territoire du village.
http://www.nant.fr

St Véran (Photo Julien G., Texte Daniel Farinelle) : agrippé sur les flancs d'un rocher, ce superbe village perché est situé dans la vallée de la Dourbie à la limite du Larzac. On peut l'apercevoir de la route longeant la rivière. La route d'accès est étroite et sinueuse mais on est vite récompensé, car là-haut la vue vers la vallée et le Larzac est exceptionnelle. Dans ce village, le décor est grandiose avec des étroites ruelles, plus haut les ruines du château féodal (donjon et enceinte du XIIe siècle), et en contre-bas l'église. Ce village a été occupé par les Anglais au XIXe siècle mais au XVe siècle il a été démoli.
Ayssènes (Photo Emile Taillefer) : situé dans les Raspes de la vallée du Tarn, sur un promontoire au confluent de deux torrents, le Vernobre et le Coudols, le village dont la racine du nom vient du celte "Ussénu", la butte plantée de vignes, rappelle qu'autrefois la vigne couvrait le versant sud des collines rocailleuses sur des "faïsses" (terrasses) étroites. Ayssènes, ce fut aussi un château construit il y a 1000 ans sur le roc St Jean, dominant le Tarn.

Combret s/Rance (Photo Emile Taillefer) : ce village est un petit bourg de pierres s'élevant sur une crête rocheuse, l'antique cité dominant un méandre de la Rance. Le site constitue une énigme en raison de sa longueur. Dominé par son église en partie romane et la tour carrée d'un de ses anciens châteaux, ce village n'a rien perdu de son âme. La halle médiévale constitue une petite place couverte, elle servit de halle aux grains au début du XXe siècle et fut une salle de justice seigneuriale à l'époque médiévale. A noter également au coeur du village, des maisons à encorbellement de l'époque renaissance.
http://www.combret-aveyron.fr
Lincou (Photo Commune de Lincou) : ce village est blotti dans une gorge, anciennement dominé par son puissant château fort. Il est entouré et pressé de maisons que protège une église encore droite et fière, dont la blancheur ternie témoigne toujours de son brillant passé. En arrivant au village, le visiteur sera subjugué par la beauté d'un pont dont l'harmonie et l'arche est charmant. Ce pont enjambe le Tarn dont les couleurs varient du vert au rouge en fonction du temps et des orages.
http://www.lincou-aveyron.com

Cantobre (Photo Yves Lemaître) : ancienne place forte bâtie sur un rocher dominant le confluent de la Dourbie et du Trévézel, c'est un minuscule village très pittoresque qui est perché au sommet d'une falaise. On y pénètre par une vieille porte pour y découvrir les ruelles abruptes et les maisons qui se mêlent aux rochers. L'enceinte du château contenait le village. De la forteresse rasée en 1677, il ne reste que des ruines.
http://cantobre.fr
Brusque (Photo Arnaud Detton) : le village est situé dans la haute vallée du Dourdou, rencontre de l'eau et de la pierre. Surmonté des vestiges de son château du IXe siècle sur son piton, la cité conserve ses ruelles tortueuses, les épaisses murailles de la tour St Jacques, derniers vestiges de la vieille église. Celle-ci avait elle-même succédé à l'église St Martin de Brusque Vieille de l'autre côté de la vallée, qui a totalement disparu.

Coupiac (Photo Emile Taillefer) : ce village médiéval est dominé par son puissant château inscrit des XIVe, XVe et XVIe siècles. A ne pas manquer non plus dans ce site dominant la vallée du Mousse, l'église Notre Dame de l'Assomption avec son tympan roman du XIe siècle. La chapelle Notre Dame du St Voile du XIXe siècle avec sa relique du voile de la vierge, le musée rural du bois et le lavoir du Telon, sont aussi des richesses architecturales rurales à découvrir.
http://www.coupiacsudaveyron.fr
La Bastide Pradines : anciennement fortifiée (il reste encore des vestiges) dénommée autrefois "La Bastide de Sernonenque" et commanderie des Hospitaliers, véritable nid d'aigle, cette cité est bâtie sur un site escarpé s'allongeant sur une longue arête rocheuse grise qui domine la vallée du Cernon et qui est abrité par le plateau du Larzac. Son église date du XIXe siècle. C'est aussi le berceau de la famille de la célèbre cantatrice Emma Calvé.
http://labastidepradines.free.fr

Montjaux (Photo Daniel Farinelle) : le village est situé sur le rebord du plateau du Lévezou, face aux grands causses. Des maisons anciennes bordent les rues qui descendent vers l'église romane, alliant les charmes du lieu à ceux de l'architecture. Il faut découvrir dans cette commune l'église romane du XIIe siècle, les ruines du château vieux près de la table d'orientation située sur le sommet de la colline, le château mineur privé du XVe siècle, les fontaines gothiques, les dolmens, la maison du XVe siècle.
http://www.montjaux.fr
Broquiès (Photo et Texte Emile Taillefer) : situé en encorbellement au dessus de la vallée du Tarn, avec une vue particulièrement impressionnante sur le barrage de la Jourdanie et une autre sur les monts de Lacaune et les contreforts du Larzac,  ce sympathique village s’est lancé résolument vers de multiples activités touristiques parmi lesquelles de belles randonnées dans tous les villages environnants.
http://www.broquies.fr

Compeyre : il s'agit d'un village médiéval, haut perché au-dessus de la vallée du Tarn, aux ruelles pentues pleines de charme. Dès le moyen âge, le vin de la vallée du Tarn était apprécié et les caves à fleurines (failles dans la roche permettant la libre circulation de l'air) étaient très réputées pour la conservation du vin. Cette exploitation assura une certaine opulence à ses habitants jusqu'à la fin du XIXe siècle où les attaques de phylloxéra détruisirent les vignobles. Cependant, quelques éléments architecturaux ont perduré et font le charme de ce lieu.
http://www.compeyre.fr